Catégorie : #twitterapi set

Twittographie des hashtags lors d’un débat en séance publique

Il y a quinze jours, les députés examinaient la proposition de loi de Alain Claeys et Jean Leonetti sur la fin de vie, ce qui a été abondamment relayé dans la presse. J’en ai profité pour collecter tout un tas de tweets, dans l’idée d’accumuler quelques « twittographies » de débats qui puissent servir d’exemple.

Twittographie parlementaire (4). Trombinoscope

Les comptes Twitter des députés, ayant été créés pour beaucoup à l’occasion des dernières campagnes électorales, les pages de profil participent d’une stratégie de communication politique. Alors les photos de profil portent un message, dans un exercice de présentation de soi.

Twittographie parlementaire (2). Être ou ne pas être

Twitter est d’une certaine façon toujours un « appeau à journalistes » (l’expression n’est pas de moi, merci à qui je l’emprunte). C’est un « tout petit monde » (d’après la jolie formule de Pélissier et Gallezot) où se tractent les réputations, se forgent les sphères d’influences, se négocient l’espace médiatique à l’aide de clashs/de fuites/de buzzs. C’est une stratégie à deux bandes : exister sur Twitter pour exister dans l’opinion.

Twittographie parlementaire (1). Une stratégie électorale

Au cours de la seconde période, on voit près de la moitié des députés-twittos actuels (150 sur environ 360) s’inscrire durant les dix mois qui précédent les élections législatives de 2012. Cette forte progression (au mois de février 2012 on compte près de 50 nouvelles inscriptions) cesse brusquement une fois le scrutin passé. Voilà qui va dans le sens de l’hypothèse précédente.