[talk] « Combattre l’antiparlementarisme » ou comment l’Assemblée se saisit de la question populiste

Session du Parlement des enfants, le 8 juin 2103 (© MaxPPP)

Le Parlement des enfants, ou comment infuser les valeurs parlementaires dans la tête des générations futures

Par ce petit billet, je vous signale la mise en ligne de ma dernière communication, à Paris au début du mois. C’était à l’occasion de la journée d’étude Configuration populistes (2). L’impact des images, organisée par Magali Boumaza (Université Galatasaray SAGE Strabourg), Valerio Coladonato (Université de Rome « La Sapienza ») et Lynda Dematteo (EHESS-CNRS).

Mon idée était de présenter en quelques mots la lutte contre l’antiparlementarisme (forme de populisme s’il en est) que mène l’Assemblée nationale française, depuis vingt-cinq ans, moment où elle a créé son service administratif dédié à la communication. Cette lutte passe par un éventail de dispositifs médiatiques (des visites guidées à la tenue d’une page Facebook en passant par le Parlement des enfants) à l’aide desquels ce service façonne une identité pour l’institution et construit son public. En bout de course, j’explique comment cette entreprise de communication institutionnelle peut, à certains égards, tenir de la propagande d’État en ce que l’objectif de l’Assemblée y est d’asseoir sa légitimité, ce qui passe par la défense d’une certaine idée de la nation.

Le texte s’intitule « Combattre l’antiparlementarisme au début du XXIe siècle : enjeux médiatiques à l’administration de l’Assemblée nationale », il est disponible à cette adresse : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01304751 (et les diapos sont ici).

Bonne lecture !

Nota : si des questions et des remarques vous viennent, utilisez les commentaires de ce billet.
Crédit photographiques : © MaxPPP, le 8 juin 2103. Source : elle.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *