LASPIC | Carnet Site

[Zotero] Renommer ses documents avec la date *complète*

Par défaut, quand Zotero renomme un document, concernant sa date, il ne tient compte que de l’année. Les mois et jours, et éventuellement heures et minutes, sont omises. L’extension Zotfile permet régler les règles de renommage, sauf que cela n’apporte rien de plus concernant le réglage « du grain » pour ce qui est de la date. Néanmoins, elle nous permet de personnaliser la syntaxe de ces règles de renommage. La solution s’appuie sur le principe des expressions régulières, ce qui fait qu’il est possible d’imaginer n’importe quelle variante. Mode d’emploi.

Twittographie des hashtags lors d’un débat en séance publique

Il y a quinze jours, les députés examinaient la proposition de loi de Alain Claeys et Jean Leonetti sur la fin de vie, ce qui a été abondamment relayé dans la presse. J’en ai profité pour collecter tout un tas de tweets, dans l’idée d’accumuler quelques « twittographies » de débats qui puissent servir d’exemple.

[article] La salle des Quatre Colonnes à l’ère des sociabilités numériques

Voici ma première publication, en bonne et due forme, sur Twitter et l’Assemblée nationale française. Le tweet vient-il s’intégrer opportunément aux stratégies qui président aux relations entre députés et journalistes à l’Assemblée ? Ou alors permet-il de contourner les limites de ce mode spécifique d’interaction ? Sans doute un peu des deux.

J’ai lu « Le Linge du Palais-Bourbon »

Le Linge du Palais-Bourbon vient de paraître (janvier 2015), aux Éditions Le Bord de l’Eau. Derrière ce titre déroutant, l’auteure nous propose un parcours historique réjouissant dans les « coulisses » de l’Assemblée nationale (et non pas : de la vie politique à l’Assemblée nationale, nuance). L’auteure, c’est Delphine Gardey, historienne et sociologue, que l’on connaissait déjà pour avoir publié plusieurs papiers sur l’Assemblée, et en particulier sur les sténographes du Service du compte-rendu de l’Assemblée. Elle y expliquait que ce groupe de fonctionnaires sur qui repose la publicité des débats parlementaires avait grandement participé à faire de la Chambre basse du Parlement français ce qu’elle est aujourd’hui. Elle montrait comment un projet politique initialement théorique (le parlementarisme) parvenait à se concrétiser dans les faits.

Revue de web d’automne

Un petit billet qui rassemble quelques articles dignes d’intérêt parus depuis début septembre. De toute évidence, nous traversons une période faste pour la problématisation de la question technique à l’Assemblée.

Archéologie du #directAN

La question est simple : quand et comment est né le hashtag #directAN ? En recherchant à rebours dans les archives les occurrences du hashtag, on découvre que les choses semblent se jouer autour du 7 septembre 2010.

Ce que peut nous apprendre la HATVP sur les collaborateurs parlementaires

Si les données sur les députés sont rares, c’est encore pire pour leurs collaborateurs. On ne sait pour ainsi dire rien sur eux. Dans les déclarations d’intérêt des parlementaires, on trouve une base de données qui leur est consacrée. Que faire avec de telles données « tombées du ciel » ?

L’histoire de l’homme qui se croyait sans étiquette politique

Il était une fois un gars sollicité pour une candidature aux élections municipales. On frappe à sa porte, on en appelle à son civisme, on lui dit que son aide serait bienvenue pour renverser l’équipe municipale en place. (…) C’est un projet qui plaît à ce bonhomme. Il dit oui et s’engage.

Les leçons de Cersei Lannister à Littlefinger, ou comment s’exerce le pouvoir

Soient deux personnages. D’un côté, Cersei Lannister ; de l’autre, Lord Baelish, dit Littlefinger. Deux personnages clé de la vie politique du royaume, qui se jaugent au moment où l’empire vacille. De sérieux doutes pèsent sur la filiation paternelle du fils de la reine (et donc sur les amours incestueux de cette dernière), remettant en cause la légitimité du jeune prétendant à accéder au trône. Voilà le contexte.